Le populisme latinoaméricain : conséquence de la crise de 1929

lundi 7 octobre 1974

  JOURNAL DE GENÈVE     BOSSHARD Antoine

Si le populisme, à l’évidence, n’est pas né en Amérique latine (puisque ce terme recouvre, dans la Russie du 19e siècle un vaste mouve­ment littéraire et d’idées, force est de recon­naître qu’il a connu dans le sous-continent latino-américain une éclosion particulièrement frappante dans le deuxième tiers du 20e siè­cle. Péronisme en Argentine, getulisme (du nom de Getulio Vargas) au Brésil, MNR en Bolivie, Action démocratique au Venezuela, pour ne citer que ceux-là, sont autant de ver­sions différentes d’un même phénomène, d’un même type de régime.